La dictature du bonheur – essai

La-dictature-du-bonheur-2D-1

Mon premier essai, La dictature du bonheur, est sorti en librairies le 1er avril 2015. Même si je gagne ma vie depuis plus de quinze ans avec ma plume, je reportais souvent à plus tard le projet d’écrire un livre, faute de temps et, disons-le, parce que j’étais légèrement paralysée par le doute et la peur de l’échec. Comme beaucoup de gens, je crois! Et puis, un jour, quelqu’un a lu un reportage que j’avais écrit sur la quête du bonheur pour ELLE Québec et m’a présenté la belle équipe de VLB Éditeur. À partir de là, tout s’est enchaîné très vite. Bien que la recherche sur le sujet m’occupe depuis longtemps, le livre a été écrit dans une période très intense de six mois.  Une très belle expérience qui m’a donné envie de recommencer bientôt.

À propos du livre:

L’industrie des coachs de vie, du développement personnel et du self-help est plus florissante que jamais. Le bonheur est devenu un impératif, au même titre que la minceur et le succès professionnel. Santé physique, équilibre mental, vie de couple, finances : on met constamment en avant la nécessité d’avoir toujours une attitude volontaire et « positive », parfois au mépris de la réalité. Marie-Claude Élie-Morin l’a réalisé de la manière la plus intime qui soit au décès de son père. Dans ce livre, elle expose avec humour et discernement les vicissitudes d’une manière de penser qui fait que beaucoup de gens en arrivent à se blâmer d’être malades, malheureux, seuls ou pauvres. À force de nous répéter que nous sommes les seuls artisans de notre bien-être, la dictature du bonheur ne serait-elle pas en train de nous isoler des autres et de nous couper de nous-mêmes ?

Un extrait du livre ici

On peut se le procurer ici 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *